Que permet l’informatique en nuage ou « cloud computing » ?

L'informatique en nuage ou cloud computing

Publié le 30 juillet 2021

En 2021, les entreprises devraient dépenser en moyenne 277 milliards de dollars pour l’achat d’un hébergement et de services en nuage, soit une augmentation de 54 % par rapport à 2017[1]. Le cloud computing séduit aujourd’hui un nombre croissant d’entreprises de toutes tailles du fait de son caractère pratique et très sécurisant.

Qu’est-ce que le cloud computing ?

L’informatique en nuage ou cloud computing, par définition, consiste pour une entreprise à déporter son infrastructure informatique, ses données et ses logiciels métier sur un serveur distant, dont la maintenance est assurée par un prestataire tiers.

Longtemps considéré avec circonspection par des professionnels inquiets de l’intégrité de leurs données, le cloud séduit désormais en France près d’un entrepreneur sur cinq parmi les sociétés de plus de dix salariés[1]. Les raisons de cet engouement sont multiples puisque l’hébergement en nuage :

  • est une source importante d’économies pour l’entreprise, qui paie un abonnement pour accéder au service et n’a plus à assumer l’achat de son serveur et sa maintenance ;
  • apporte des fonctionnalités performantes en matière d’analyse de données, d’utilisation d’applications en mode collaboratif, d’interaction avec des objets connectés ou encore d’exécution d’environnements système complexes ;
  • apporte en réalité un haut niveau de sécurité, avec la garantie d’un serveur et de logiciels bénéficiant des dernières mises à jour et d’une protection de dernière génération contre les virus et intrusions malveillantes.

Comment passer au stockage de données en cloud computing ?

Le passage à une solution de cloud computing est désormais un levier important au service des entreprises pour l’accélération de leur transition numérique. Le processus doit bien sûr faire l’objet d’une préparation minutieuse, et l’entreprise doit définir avec soin sa stratégie cloud computing en lien avec un professionnel spécialisé.

ITAK-IT se déplace dans vos locaux pour réaliser un premier audit de l’infrastructure existante et vous proposer un système sur mesure, adapté à vos besoins et à vos habitudes de travail.

Une technologie toujours plus performante et toujours moins chère

Les principaux fournisseurs d’hébergement en ligne, dont Microsoft Azure et AWS, continuent à multiplier les data centers à travers le monde : leurs clients profitent ainsi à la fois d’un espace de stockage croissant et de prix en baisse régulière. Selon Cisco Systems, la capacité totale de stockage en cloud dans le monde a atteint 1 100 milliards de gigabits en 2018, soit un doublement en un an seulement !

Quel avenir pour le cloud computing en entreprise ?

L’hébergement en cloud computing est appelé à se généraliser dans la plupart des entreprises ayant besoin d’une infrastructure informatique performante. À l’avenir, beaucoup de professionnels pourraient notamment être séduits par une offre en edge computing, qui leur permettrait d’héberger leurs données dans un petit data center de proximité, lui-même relié à un hub central plus important, pour une performance et des délais de réponse largement améliorés.

Pour conclure :

Sécurité, espace de stockage, facilité de maintenance et de gestion, transparence des coûts… L’hébergement en cloud computing est un levier puissant au service de votre entreprise. N’hésitez pas à contacter ITAK-IT pour prendre connaissance de nos offres en nuage.

Les trois points clés à retenir :

  • Le cloud computing permet d’héberger votre infrastructure informatique sur un serveur distant ;
  • Proposé le plus souvent sur abonnement, il constitue une solution avantageuse et économique pour les entreprises ;
  • De nombreuses PME pourraient franchir le pas de l’hébergement en nuage dans les prochaines années.

[1]https://www.capital.fr/votre-carriere/pourquoi-le-cloud-devient-un-passage-oblige-pour-les-entreprises-1327132

Share This